Pour la petite histoire…

vaillant-portraitL’Ecole Française du Cap porte le nom de François le Vaillant en hommage à l’explorateur français, connu notamment pour ses explorations en Afrique du Sud et sa vision avant-gardiste de l’éducation.

Célèbre voyageur et auteur, il naît en 1753 en Guyane Hollandaise. En 1780, fraîchement débarqué au Cap, il côtoie des personnages de la plus haute importance, Hollandais et Français. Le Vaillant rapportera ses voyages dans un récit au succès phénoménal, Voyage à l’intérieur de l’Afrique par le Cap de Bonne Esperance, qui lui valut d’être traduit en 7 langues…!

cape-town

Historique de l’Ecole Française du Cap

1985

Notre histoire commence en 1985. Un groupe de familles françaises installées au Cap constate qu’il n’existe pas de cursus basé sur les principes de l’enseignement Français à Cape Town. Leur vient l’idée de créer une école érigée dans le respect des valeurs qui ont contribué à la renommée de l’excellence académique Française.

cape-town

1987

En 1987, le projet prend vie. Elèves et enseignants s’installent dans une partie des locaux d’un établissement Sud Africain, annexé à cet effet. La Cape Town French School est née.

1990

En 1990, Un premier déménagement s’opère à Saint Cyprians, établissement scolaire dont les bâtiments s’étendent au pied de la célèbre montagne de la table.

Cette même année, l’école prend de l’ampleur. une convention est signée entre celle-ci et l’AEFE (Agence pour l’enseignement français à l’étranger), qui garantit la conformité des enseignements aux programmes du ministère de l’éducation nationale. En route vers le succès.

saint-cyprian

1993

Reste alors à acquérir l’autonomie spatiale. Cela se concrétise en 1993 avec le rachat de la Patrick’s house aux autorités catholiques d’Afrique du sud. Située non loin du centre ville, du Parlement Sud Africain et du Consulat de France, l’Ecole Française du Cap prend ses quartiers définitifs dans la zone huppée de Gardens, à Hope Street. Dès 2010, l’école fait face à une demande exponentielle. Une solution rapide doit être envisagée…

lycee

2014

Rentrée scolaire 2014 : la solution est trouvée. L’école fait peau neuve et résous le problème de surnombre avec l’acquisition d’un nouveau site moderne et entièrement rénové à Sea Point.

ecole-en-travaux

Depuis peu, le site de Tafelberg à Sea Point est en mesure d’accueillir l’ensemble des classes du primaire sur un même complexe. Hope Street restera désormais uniquement dédié au collège et au Lycée.

2015

Depuis la rentrée 2014-15, l’Ecole Française François Le Vaillant est organisée sur ses deux sites. A King Street, le campus de Sea Point (rebaptisé ‘Ecole Française du Cap’) accueille près de 300 élèves de maternelle et de primaire. A Hope Street, le campus de Gardens (désormais appelé ‘Lycée Français du Cap’) accueille plus de 100 élèves de collège et lycée. Malgré l’organisation physique en deux sites, c’est une seule équipe pédagogique et enseignante de qualité, soudée et intégrée, qui se tient à disposition des élèves. Celle-ci est prête à répondre à leurs besoins et contribuer à leur apporter le meilleur: la garantie d’une éducation solide, riche, et ouverte sur monde, á l’image de la philosophie d’origine des créateurs de L’Ecole Française du Cap.

sea-point